MAISON

céline de monicault

Logo journal Tous nos articles
CONTACT

Et CDM créa CDM

Et CDM créa CDM

Be My Ambassadrice n°5 : Inès

20.10.2020

Le mariage breton de Julie, les noces provençales de Chloé… cette semaine, Inès se remémore avec nous son jour J à elle !

maries-dans-les-champs

-Combien d’essayages as-tu fait ? Comment as-tu réussi à faire ton choix ?

Une dizaine d’essayages ! (En réalité trop mais je n’ai pas trouvé la bonne tout de suite). Ce qui m’a aidé à faire mon choix, c’est le naturel de la robe et ses détails très couture, qui m’ont fait penser que c’était la bonne (la N°37 avec des manches rallongées). Et EVIDEMMENT ta discrétion, ta gentillesse et ton bon conseil, ça a énormément compté car je n’ai pas passé des bons moments partout et dans ton studio je me suis vite sentie un peu chez moi !

-Pleurs ou pas pleurs aux essayages ?

Hum… pas pleurs, je les ai gardés pour après !

mariee-avec-son-bouquet

-Ton meilleur souvenir d’essayages ?

L’essayage toile et chaussures m’a particulièrement émue, malheureusement, grèves oblige j’étais sans ma petite maman. Si on peut avoir cette chance, il faut y aller !!

-Comment as-tu transporté ta robe ?

Elle aurait mérité un hélicoptère mais j’ai trouvé un taxi sympa en sortant de l’atelier ! Ensuite, zou, camionnette blanche direction Le limousin !

decoration-de-table-mariage

-Qui a repassé ta robe ?

Il fallait la repasser ? Moi j’ai pas pris le risque ah ah ! (Pour les conseils de dernière minute c’est par ici, ndlr).

– Qui t’a aidé à t’habiller ?

Mes trois témoins et ma maman qui a boutonné le dos.

-Vous souhaitez toutes que votre mariage soit le plus parfait possible, mais quel a été ton plus gros lâcher-prise ? 

En rentrant dans l’église, les 5 derniers mètres. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps et 3 minutes après gros fou rire. C’était dingue, on se sentait tellement vivant !

couple-de-maries

-La mariée n’a pas de sac mais peut-être avais-tu une “trousse secrète” pour pallier à tous les imprévus ? Que cachais-tu dedans ? Et si non, qu’aurais-tu mis dedans ?

Ma trousse c’était mes témoins ! Sinon j’avais planqué des pansements un peu partout dans la maison pour être certaine d’en trouver un au cas où…

-Un conseil pour la fin de soirée ?

Trouver un lieu où s’assoir et regarder la soirée s’éteindre tout doucement. Magique. Nous c’était le perron et c’était beau d’entendre la musique s’arrêter et de voir les lumières s’éteindre les unes après les autres. Ce n’était même pas nostalgique, c’était juste un moment magnifique et partagé ensemble. Ensuite, on s’est autorisés à ouvrir quelques cadeaux parce que c’était trop tentant.

Un conseil : boucler sa valise de voyage de noces avant (ce qui n’était pas mon cas… oups!)

maries-de-dos

-Parce qu’on sait qu’il n’y a rien de mieux que le bouche à oreilles, des prestataires à nous conseiller ?

Je sur recommande Aurélie coiffure à Saint-Just-le-Martel en Limousin, elle m’a coiffée ainsi que mes trois témoins qui se sont laissées tenter. Elle a de l’or dans les doigts, du goût et a bien voulu se déplacer pour le jour J.

-Un petit mot à rajouter ?

C’était une année très intense, Il faut essayer de ne pas se laisser dépasser par le stress des autres et garder la tête froide… C’est bête on dit tous la même chose mais qu’est-ce que c’est vrai !! Et aussi, juste avant le mariage, prendre un ou deux jours avec son amoureux, c’est pas du luxe !

Merci pour tout Céline, je te l’ai déjà dit mais qu’est-ce que c’était bien de te confier ma robe !!

Je le referais les yeux fermés !

Crédit photo : Charles Martinon.

  • Des tissus de fabrication française,
    des fabricants de Maisons d’Exception,
    l'amour de l'artisanat.
  • Made in France,
    Made in Paris,
    Made with love.
  • Des créations uniques,
    réalisées sur mesure dans
    notre appartement showroom...
  • Des lignes épurées,
    contemporaines,
    un mélange d’inspiration du passé.